• English Version

Le café en Haïti

Haiti, terre de café

Pendant longtemps, Haïti a été le plus grand exportateur de café de la Caraïbe. Petit pays montagneux, Haïti partage avec la République Dominicaine l’île d’Hispaniola. L’implantation du café y date du milieu du XVIII siècle, sous la colonie française.

Dans les années 1970, la production atteignait 700,000 sacs par an, dont 500,000 étaient destinés à l’export. De nos jours, production et exportation ont beaucoup diminué : la production locale annuelle n’atteignant que 450,000 sacs dont 200 à 250,000 destinés à la consommation locale.

Haiti, un café recherché: Haïti bénéficie de hautes altitudes et d’un terroir qui ont favorisé l’expansion d’un café de qualité. Le café d’Haïti était un incontournable dans la composition des mélanges des connaisseurs italiens, par exemple. Le café de St Marc lui était l’étalon selon lequel était jugé la qualité des autres café.

Une tradition locale

Tout comme pour l’Ethiopie pays originaire du café, la tradition de consommation de café en HAITI est plutôt artisanale Seulement 9 % de ce volume est traité industriellement. La grande majorité des haïtiens torréfient eux-mêmes leur café. Qui se boit fort et très sucré.

Cette façon de faire rend difficile la pénétration du marché par le café préparé industriellement.

©2013 REBO S.A. - Tous droits réservés

Médias Partenaires Termes et Conditions